Fiche Agenda

NATACHA MELKONIAN - PIANO
NATACHA MELKONIAN - PIANO



Le mercredi 14 juillet 2021
Musique Classique
Chapelle des Jésuites, 19H00 à Dole

Originaire de Bourgogne, Natacha Melkonian découvre la musique à travers la passion de son papa qui lui fait commencer le piano à l’âge de 2 ans. Après ses études au CRR de Dijon dans la classe de Laure Rivierre, elle obtient sa licence d’interprète et son Diplôme d’Etat de professeur de piano au Pôle d’enseignement supérieur de Bourgogne.

Depuis septembre 2012, elle est professeur de piano au CRR de Dijon. En parallèle, elle poursuit ses études pianistiques à l’Ecole Normale de Musique de Paris et y obtient le diplôme de 5ème division exécution. Elle continue de se perfectionner auprès de François Chaplin et Bernard d’Ascoli, et bénéficie des conseils d’Anne Queffelec lors des masterclass d’été de Noyers-sur-Serrein. Depuis septembre 2017, elle étudie à la Haute Ecole de Musique de Genève en master pédagogie dans la classe de Cédric Pescia. En juin 2019, elle obtient son Master de pédagogie à la Haute Ecole de Musique de Genève, et y est de nouveau admise en master concert dans la classe de Cédric Pescia.

Dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Frédéric Chopin, elle participe au concert donné salle Pleyel en février 2010, parrainé par Anne Queffelec et retransmis sur France 3 lors de l'émission «Un été avec Chopin» présenté par Pierre Arditi. Elle est sélectionnée sur audition pour prendre part à la saison Jeunes Talents 2015-2016 et se produit à cette occasion à l’auditorium du Petit Palais à Paris. En février 2018, elle partage la scène dans un récital à deux pianos avec le pianiste Gaspard Dehaene. Elle est régulièrement invitée à se produire dans sa région natale, notamment au théâtre de Chatillon-sur-Seine, ou au Festival des Musicales en Folie de Fontaine-lès-Dijon dont en avril 2019 où elle y interprète le Concerto n°1 de Chopin avec quintet à cordes.

En mars 2021, elle sort son premier CD consacré à Debussy et Rameau chez VDE-Gallo.

 

Programme :

 

Le début du 20ème siècle a vu éclore en France des œuvres d'une beauté et d'une poésie d'une grande richesse, pour notre plus grand plaisir et un émerveillement toujours renouvelé. Dans ce programme nous mettrons en miroir une œuvre phare de Maurice Ravel, les Miroirs, avec une œuvre malheureusement trop méconnue du compositeur Gabriel Dupont, La maison dans les dunes.

 

Maurice Ravel – Miroirs (1904-1906)

Noctuelles ; Oiseaux tristes ; Une barque sur l’océan ; Alborada del gracioso ; La vallée des cloches.

L'intention de Ravel était de montrer les images visuelles et les ambiances de cinq personnages différents se regardant chacun dans un miroir. Elles participent du style impressionniste de Ravel, ce qui justifia le titre de ce recueil, citant Shakespeare : « La vue ne se connaît pas elle-même avant d'avoir voyagé et rencontré un miroir où elle peut se reconnaître. » (Jules César, acte I, scène 2)

 

Gabriel Dupont – La maison dans les dunes (extraits) (1907-1909)

Dans les dunes, par un clair matin ; Voiles sur l’eau ; La maison du souvenir ; Mon frère le Vent et ma sœur la Pluie ; Mélancolie du Bonheur ; Le soleil se joue dans les vagues ; Le soir dans les pins.

Second grand cycle pianistique de Dupont après Les Heures dolentes, l'œuvre évoque la période de convalescence du compositeur à Arcachon, et répond au premier cycle sur le thème de l'espoir de la guérison. Diverses influences stylistiques transparaissent dans ces pages, notamment un traitement polyphonique dans l'écriture qu'on peut rapprocher de Schumann, et des sonorités qui puisent aussi dans la grande tradition romantique du piano, à la manière de Liszt et de Rachmaninov.

Condition : en intérieur

Renseignements : 06 77 10 61 23

EXPOSITION/CONCERTS MAC3

Tarif(s) :

6 € - Gratuit moins de 12 ans

Site officiel




Lien direct vers cette fiche : http://www.sortiradole.fr/143/?no_cache=1&uid=8918