Fiche Agenda

Toute ma vie j'ai fait des choses que je savais pas faire
Toute ma vie j'ai fait des choses que je savais pas faire



Du jeudi 08 février 2018 au vendredi 09 février 2018
Théâtre
La Fabrique, 20h30 à Dole

Un homme est allongé par terre, dans le périmètre d'un corps dessiné à la craie, comme pour une reconstitution de scène de crime. Que s'est-il passé ? Cet homme buvait tranquillement une bière dans un bar quand un inconnu est entré et s'est mis, sans raison apparente, à lui balancer des tas d'injures très blessantes. Comment réagir quand la violence, soudain, vous tombe dessus ? C'est justement ce que l'homme, après avoir recouvré ses esprits mais sans jamais quitter sa position horizontale (enfin, presque), vous racontera en reprenant l'histoire depuis le début...

Cet homme, c'est une femme - en l'occurrence la comédienne Juliette Plumecocq-Mech. Cet espace, avec sa silhouette de craie tracée sous un grand écran blanc rectangulaire et ses ambiances sonores urbaines entrecoupées d'extraits de la première sonate de Beethoven, c'est l'oeuvre de Christophe Rauck - un metteur en scène qui sait mieux que personne faire rimer sobriété avec efficacité. Quant à ce monologue où la parole s'accélère, ralentit, se tarit, s'amplifie, file droit avant de décrire des volutes, et qui finit par apparaître comme le seul moyen de survie de celui qui la porte, c'est le dernier exploit littéraire de Rémi De Vos...

Rémi De Vos ? Avouez que l'art avec lequel il parvient à nous émouvoir avec les choses les plus triviales et à nous faire rire avec les situations les plus tragiques est unique dans le paysage théâtral contemporain. Rémi De Vos mérite donc vraiment tout - sauf des injures...

Condition : en intérieur

Réservations :
La Fabrique de Dole
30 Boulevard Wilson, 39100 DOLE
03.84.86.03.03
contact@scenesdujura.com

Informations Pratiques : 
Durée 50 min
Dès 15 ans

Tarif(s) :

 De 12,50 à 21€

Site officiel




Lien direct vers cette fiche : http://www.sortiradole.fr/agenda/fiche/toute_ma_vie_jai_fait_des_choses_que_je_savais_pas_faire.html